Oakway.fr Oakway.fr

Action contre la Faim

 

Le contenu publié sur cette page est issu du site web d'Action contre la Faim qui en détient l'ensemble des droits de propriété intellectuelle. Vous pouvez le retrouver dans son intégralité en cliquant ici. Ce texte a pour objectif de vous présenter l'association, ses domaines d'intervention ainsi que les principes qui guident ses actions.

Si vous désirez en apprendre plus sur Action contre la Faim, vous inscrire à sa newsletter (à noter que vous avez la possibilité de vous y inscrire lors de la création d'un compte sur notre site), devenir bénévole ou tout simplement faire un don, rendez-vous directement sur son site officiel www.actioncontrelafaim.org.

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Créée en 1979, notre association est une organisation non-gouvernementale internationale qui lutte contre la faim dans le monde. Sa mission est de sauver des vies en éliminant la faim par la prévention, la détection et le traitement de la sous-nutrition, en particulier pendant et après les situations d’urgence liées aux conflits et aux catastrophes naturelles.

Aujourd’hui, Action contre la Faim un acteur majeur de la lutte contre la faim dans le monde. Structurée en réseau international, notre organisation mène une réponse coordonnée, dans près de 50 pays. Notre priorité est d’agir concrètement sur le terrain et témoigner sur le sort des populations.

Parce que les causes de la faim sont multiples, notre réponse est multisectorielle et s’appuie sur une forte expertise.

 

---------------------------------------------------------

 

LES 7 DOMAINES D'EXPERTISE D'ACTION CONTRE LA FAIM :

 

NUTRITION ET SANTE

La moitié de la population mondiale souffre de malnutrition. Le changement climatique est une menace supplémentaire pour la sécurité alimentaire des populations les plus vulnérables. Sécheresses, inondations, événements météorologiques extrêmes, impactent directement les communautés.

Par ses programmes de nutrition et santé, Action contre la Faim prévient, dépiste et traite la malnutrition aiguë chez les personnes les plus vulnérables, les jeunes enfants et les femmes enceintes ou allaitantes. Selon les exigences particulières à chaque situation, au contexte et à la culture locale, Action contre la Faim conçoit des programmes de nutrition-santé adaptés à la population.

 

SECURITE ALIMENTAIRE ET MOYENS D'EXISTENCE

Selon les chiffres de la FAO, 800 millions de personnes souffraient de sous-alimentation en 2016, soit 1 personne sur 8 sur cette planète, et 1 personne sur 4 en Afrique subsaharienne. Pendant ce temps, l'agriculture mondiale produit suffisamment pour couvrir les besoins énergétiques de 12 milliards de personnes.

L’objectif général de nos interventions en « sécurité alimentaire et moyens d’existence » vise à permettre aux populations d’accéder à une nourriture adéquate pendant et après des situations de crises.

Selon les contextes, les interventions d’Action contre la Faim permettent de sauver des vies humaines dans les situations de crises aiguës, de protéger et maintenir les moyens d’existence des populations les plus sensibles aux catastrophes, de réduire les facteurs de vulnérabilité et de promouvoir le développement économique et social.

La recherche de solutions durables dans la lutte contre la faim et la sous-nutrition est au cœur de nos interventions sur le terrain. Pour accroître notre efficacité nous menons des analyses contextuelles poussées et évaluons nos projets afin de former au mieux notre personnel et apporter la meilleure réponse possible aux populations.

 

EAU, ASSAINISSEMENT ET HYGIENE

La malnutrition d'un enfant sur deux est liée aux maladies hydriques, à un environnement insalubre et un accès à l'eau potable limité. En 2016, 1,8 milliards de personnes utilisaient de l'eau provenant d'une source contaminée.

Plus de 80% des eaux usées générées dans le monde retournent dans l’écosystème sans avoir été traitées ou réutilisées. Dans la plupart des cas, les populations ne disposent pas des infrastructures nécessaires au traitement des eaux usées.

Ces eaux véhiculent des matières fécales, des déchets médicaux, des pesticides d’agriculture et des produits chimiques potentiellement toxiques rejetés par les activités humaines. Des collectivités entières peuvent tomber malades si l’eau potable est contaminée et que l’hygiène est négligée. En buvant une source d’eau contaminée par des excréments les populations risquent de contracter des maladies mortelles comme la diarrhée, le choléra, la dysenterie, la typhoïde ou la polio.

Action contre la Faim intervient dans la prévention de la malnutrition et mène des programmes d’amélioration de l’accès à une eau saine, de construction de latrines, de drainage etc. Elle fait également de la sensibilisation aux bonnes pratiques d’hygiène et à la gestion de l’eau. Dans les situations d’urgence (épidémies, catastrophes naturelles, etc.), nous nous positionnons en acteur de terrain (distribution d’eau par camions citernes, de kits d’hygiène, mise en place d’assainissement d’urgence, mise en place de programme de prévention des risques), mais aussi en coordinateur de la réponse humanitaire.

 

SANTE MENTALE, PRATIQUES DE SOIN, GENRE ET PROTECTION

Les populations vulnérables doivent survivre aux conflits, aux maladies liées à l’hygiène ou à la malnutrition, aux événements météorologiques extrêmes ou encore au déséquilibre familial. Les communautés sont exposées à beaucoup de violences, d’insécurité et d’angoisse ce qui affecte énormément la santé mentale des individus. Dépression, stress post-traumatique, problème de sommeil ou de comportement, les populations se retrouve en grande détresse.

En 2015, 462 868 personnes ont bénéficié d’un soutien psychologique dans 21 pays différents sur les 49 pays où Action contre la Faim est présent.

Nous intervenons auprès de ces populations et contribuons au soutien psychosocial, à la protection des personnes et à l’amélioration des pratiques de soins infantiles. Pour Action contre la Faim, la sous-nutrition a des causes multiples, dont des facteurs psychologiques et la qualité des soins prodigués aux femmes enceintes et aux très jeunes enfants. Dans le cadre de la sous-nutrition aussi, les équipes en santé mentale et pratiques de soins ont un rôle à jouer. Des interventions psychosociales et sur la parentalité permettent de lutter durablement contre la faim et de minimiser l’impact des contextes difficiles sur la santé des populations.

 

PLAIDOYER

En lien avec nos équipes sur le terrain, nous menons des activités de plaidoyer et de mobilisation auprès des états et de la communauté internationale.

Elles visent à provoquer des changements durables en termes de politiques, de pratiques et de capacités d’intervention, en influençant les décideurs politiques et économiques, et en mobilisant l’opinion publique.

Au travers des différents programmes de lutte contre la malnutrition, d’assainissement d’eau ou encore de santé mentale que nous mettons en place depuis près de 40 ans, l’organisation met en avant des moyens reconnus ou innovants et démontre quotidiennement leur efficacité. Forte de cette expérience, l’ONG se donne le mandat de promouvoir ces bonnes pratiques et d’amener à leur intégration dans les politiques des États et des institutions internationales.

 

GESTION DES RISQUES ET DESASTRES

Avec l'accélération du réchauffement climatique, les catastrophes naturelles deviennent plus fréquentes et plus intenses. Les populations les plus vulnérables sont en première ligne de ces événements météorologiques extrêmes : désertification, sécheresse, inondation, vague de froid et de chaleur ou encore la modification des conditions climatiques locales. Les crises et les désastres renforcent ou même accélèrent les facteurs sous-jacents conduisant à la sous-nutrition. La gestion des risques aux désastres consiste à faire ce qu’il faut, au bon moment et de la meilleure façon, pour préserver les moyens d’existence et créer un environnement favorable pour lutter efficacement contre la faim et réduire les vulnérabilités des populations face aux désastres.

La dernière décennie a vu le nombre de personnes exposées aux risques d’aléas naturels tripler atteignant les 2 milliards. Les catastrophes naturelles extrêmes comme le tsunami en 2004, ainsi que le tremblement de terre en Haïti en 2010, ont eu des effets catastrophiques sur l’environnement et sur les populations et leurs moyens d’existence.

S’appuyer uniquement sur une capacité de réponse en urgence n’est plus un mode opératoire éthiquement possible. Pour cela nous mettons en place une approche transversale et multisectorielle pour la mise en application des mesures de préparation, de réponse, de mitigation et de prévention aux désastres, afin de garantir que les moyens d’existence des populations vulnérables soient plus résilients à des chocs ponctuels et récurrents.

 

RECHERCHE

Les programmes de recherche sont définis sur la base des besoins de terrain. Ils sont conduits en collaboration avec des partenaires scientifiques internationaux et nationaux. Notre objectif est d’améliorer la qualité de nos interventions sur le terrain.

Aujourd’hui, nos projets de recherches ont pour objectifs spécifiques d’améliorer la prise en charge et la prévention de la sous-nutrition, ainsi que la réponse et la préparation aux urgences humanitaires. Ils s’articulent autour de trois grands axes :

  • Identification des approches préventives efficaces contre la sous-nutrition
  • Identification des modalités de mise à l’échelle d’un traitement efficace de lutte contre la sous-nutrition
  • Identification des outils de réponse et préparation aux urgences.

 

---------------------------------------------------------

 

DANS NOTRE ACTIVITÉ, NOUS NOUS ENGAGEONS À RESPECTER LES PRINCIPES SUIVANTS :

 

INDÉPENDANCE

De façon à préserver et à conserver sa liberté morale et financière, Action contre la Faim agit en fonction de ses propres principes et ne se détermine en aucun cas en fonction d’intérêts de politique intérieure ou étrangère ou d’un gouvernement, quel qu’il soit.

 

NEUTRALITÉ

Une victime est une victime. Action contre la Faim oeuvre dans le respect d’une stricte neutralité et impartialité politiques et religieuses. Nous pouvons cependant être conduits à dénoncer les atteintes aux droits de l’homme dont nous sommes témoins, ainsi que les entraves au bon déroulement de notre mission humanitaire.

 

TRANSPARENCE

Action contre la Faim s’engage, vis-à-vis de ses bénéficiaires comme de ses partenaires et donateurs, à respecter transparence et information dans l’affectation et la gestion de ses fonds, et à se doter de toutes les garanties visant à apporter la preuve de sa bonne gestion.

 

ACCÈS LIBRE ET DIRECT AUX VICTIMES

Action contre la Faim fonde son action sur une exigence de libre accès aux victimes et sur le contrôle direct de ses programmes. Nous nous donnons tous les moyens pour y parvenir et nous dénonçons les entraves à notre action et à agir pour y mettre fin. Nous vérifions aussi l’affectation de nos ressources, afin que celles-ci parviennent bien aux individus auxquels elles sont destinées. En aucun cas, les partenaires avec lesquels nous sommes amenés à travailler ne doivent être les ultimes bénéficiaires de nos programmes d’aide.

 

NON-DISCRIMINATION

Action contre la Faim se refuse, dans son action, à toute discrimination de race, de sexe, d’ethnie, de religion, de nationalité, d’opinion ou de classe sociale.

 

PROFESSIONNALISME

Action contre la Faim fonde la conception, la réalisation, la gestion et l’évaluation de ses programmes sur des exigences de professionnalisme et sur la capitalisation de son expérience, afin d’optimiser son efficacité et l’utilisation de ses ressources.

Voir les Voir le articles trouvés produit trouvé Pas de produits trouvés icon-close
Une erreur s'est produite, veuillez réessayer ultérieurement. Voir le produit Aucun article n'a été trouvé lors de la recherche. Nouveauté Promotion Solde Vente flash  € loading ending recherche
Chargement..